Essayer de vivre en streamant, interview de Poncefesse

 

Hello aventuriers ! Qu’est-ce que je vous sers aujourd’hui ? La bière de printemps n’est pas encore là mais cela ne va pas tarder ! Du coup je n’ai que les habituelles…

 

Au fait, hier c’était notre soirée spéciale streaming ! Quelques mages du coin étaient venus avec leurs grands miroirs magiques pour permettre au plus grand nombre de regarder le stream. Et quel monde ! Je crois qu’on ne pouvait plus faire rentrer personne !  Il y avait un petit groupe d’aventuriers qui papotaient non loin de moi, l’un d’eux voulait devenir streamer mais il trouvait que c’était la galère au niveau organisation et argent. Tout d’un coup, un gars appuyé au comptoir s’exclamait :

 

“ Si seulement ils savaient !”

 

Intrigué, je décidai alors de m’approcher de la personne pour en savoir un peu plus:

”Comment ça “Si seulement ils savaient !” ? Tu parles des aventuriers à la table un peu plus loin ?”

 

“C’est que…. Tu vois tavernier, j’essaye moi-même de devenir streamer professionnel, du coup je comprends un peu la galère de la personne du groupe.”

 

“Ah ? Intéressant tout ça ! Quel est ton nom ? Si tu veux bien répondre à quelques questions, je t’offre ta prochaine pinte !”

 

“Mon nom est Poncefesse et je serais ravi de répondre à tes questions !”


 

“Ok ! Par où  commencer… Qu’est-ce qui t’a donné envie d’en faire ton gagne-pain ?”

 

Il avala une gorgée avant de raconter : “Ca peut paraître bête mais on est plus épanoui quand on fait ce que l’on aime ! Et j’applique ce principe un peu à la lettre, quand j’en ai marre de ce que je fais, je change ! J’ai eu l’occasion de faire plein de choses dans ma vie : chargé de communication, manager et même professeur de math !”

 

“Mais du coup tu fais cela depuis quand ?” Répondis-je tout en remplissant une chope.

 

“En fait, j’ai commencé en 2012 après cela j’ai toujours streamé plus ou moins en fonction du temps que j’avais et de mon activité. Il faut du temps pour streamer !”

 

Ayant entendu le début de notre discussion, le groupe d’aventuriers s’approcha de nous :

“Eh les gars ya un streamer dans le coin ! C’est dingue ça ! Dis-moi, c’est quoi ton jeu préféré ?”

 

“Hé hé, ça varie de temps à autre. Mais globalement, j’ai une nette préférence pour les jeux multijoueur : l’aspect compétitif où tu affrontes d’autres joueurs c’est vraiment quelque chose que j’apprécie !
Pendant très longtemps, j’ai été un gros fan de “WoW”. C’est vrai que j’y ai bien joué pendant 7 ou 8 ans, le temps passe dites-donc !

Après, ces derniers temps je suis plus attiré par Fortnite Battle Royale, c’est d’ailleurs ce que je stream la majorité du temps.”

 

Pendant ce temps-là, les mages avaient installé leurs miroirs magiques pour diffuser les streams dans la taverne. Au fur et à mesure qu’ils leur donnaient vie grâce à leur sort de “Connexion Internet Supérieure”, les différents streamers apparaissent, l’air impatients de débuter la soirée.

 

 

“C’est dingue quand même tous ces gars qui partagent leur passion du jeu vidéo !” Dit un aventurier. “Et toi Poncefesse, pourquoi t’as décidé de faire du stream ?”

 

“Disons que c’est un peu ce que j’ai pu dire avant : en fait j’adore le contact avec les gens et les jeux vidéo. Et pour moi le stream permet de combiner ces deux éléments : faire quelque chose que j’aime et avoir un max d’interactions avec mes viewers. D’où ma passion pour les jeux “‘multijoueur” : co-op ou PVP, peu importe. Par contre, je n’arrive pas à accrocher aux jeux solo…

 

“C’est complètement dingue, je suis dans le même cas que toi, et c’est aussi pour cette raison que j’ai envie de commencer le stream !” S’exclama l’aventurier. « Et à ce propos, tu me dirais que je dois avoir quelles qualités pour peser dans le domaine ? »

 

“Humm, pas facile à dire. Pour moi, ça tient en 3 choses :

 

  • Déjà, faut avoir pas mal de recul et de second degré : le monde d’internet a un côté assez “troll”, et si tu connais pas les codes de cet univers, tu vas vite péter un câble. L’humour c’est primordial. Il te permet de mettre un peu d’ambiance dans ton stream et de créer des situations complètement ridicules parfois !

 

  • Ça va te paraître étrange, mais faut quand même une certaine culture générale. Eh ouais, le truc, c’est que connaître les jeux qu’on stream c’est bien, mais si tu n’es pas capable de parler avec tes viewers dès qu’ils parlent d’autre chose, tu risques de les ennuyer et ils vont finir par filer. D’ailleurs, aujourd’hui le stream attire de plus en plus de personnes, et pas uniquement des gamers : le niveau de culture des spectateurs est lui aussi en hausse, donc il faut vivre avec son temps !

 

  • Et enfin, la régularité. Le truc c’est que si tu veux en tirer un bénéfice assez régulier, tu DOIS te faire un planning qui ne bouge pas trop : plus tu vas streamer souvent, plus tu vas attirer du monde. Si en plus de ça tu arrives à bien jouer ton rôle, les gens reviennent et finissent par “sub” ou faire des dons. Après, c’est à toi de faire vivre ton stream, donnes-toi des objectifs ! Par exemple faire des events, lancer des challenges via les réseaux sociaux, ce genre de choses.

 

 

Après chaque personne est différente et t’auras sûrement d’autres streamers qui te diront complètement autre chose !”

 

L’aventurier enchaîna : “ Et arrives-tu à en vivre pour le moment ? J’imagine que ça doit pas être évident de gagner sa vie ! “

 

“Effectivement !” répondit Poncefesse.“ Si on veut pouvoir vivre à 100% de l’argent donné par des viewers, il faut avoir une assez grosse communauté. Chose que je n’ai pas pour le moment. Du coup je travaille encore à côté pour le moment et je suis en partenariat avec Shadow ce qui me permet d’assurer un petit peu d’argent histoire d’avoir un toit, de pouvoir manger, streamer et de boire quelques bières ! Bon c’est pas tout ça moi mais faut que j’y aille !”

 

À quelle heure peut on te voir jouer et quels jours ?” Lui dis-je avant qu’il ne parte du comptoir.

“Pas mal les midis mais je stream aussi le soir et j’espère pouvoir devenir streamer à plein temps d’ici fin 2018 ! N’hésitez pas à venir me voir ça me ferait très plaisir !”

 

“Il faut que j’investisse dans un miroir pour la taverne, ça attire de plus en plus de monde et c’est bon pour les affaires ! Promis, je te diffuserais quand il sera installé ! Au plaisir de te revoir l’ami !”

 

“De même tavernier !” lança-t-il avant de fermer la porte.

 

Merci encore à Poncefesse de nous avoir accordé cette interview, voici les liens vers sa chaine twitch et youtube si vous voulez voir ses vidéos !

 

Youtube Ponce et Riv

Twitch Poncefesse

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *